Accompagner les personnes avec bientraitance (2021)

Dernière mise à jour : 19/04/2021

Contexte
La question du développement de la bientraitance et de la prévention de la maltraitance est une priorité des pouvoirs publics. Elle fait l'objet d'une attention particulière de tous les acteurs concernés, des autorités de contrôle aux équipes pluridisciplinaires des établissements et services sociaux et médico-sociaux. Une récente commission d'enquête du Sénat met précisément en avant l'importance de développer une culture de la bientraitance.
Ces questions ont fait l'objet d'autres traitements par les pouvoirs publics, via les RBPP de l'ANESM, d'une part et, d'autre part, via les circulaires du 23 juillet 2010 et du 20 février 2014 relatives au renforcement de la lutte contre la maltraitance des personnes âgées et handicapées.
La maltraitance, la violence, les négligences doivent constituer des points de vigilance et de prévention à tous les niveaux des instances concernées. Les faits de maltraitance en institution sont rarement le fait d'actes positifs isolés, mais le plus souvent d'actes passifs générés par un mauvais fonctionnement. Ces réflexions relatives à la maltraitance gagnent à s'enrichir de réflexions dédiées à la bientraitance, entendue comme qualité multidimensionnelle de la relation d'aide et de l'accompagnement. Afin de garantir l'équilibre entre promotion du bien-être de la personne et les nécessités liées à l'accompagnement, il est nécessaire d'interroger les pratiques professionnelles en matière de prise en charge, d'accompagnement et d'organisation institutionnelle. Ce questionnement doit permettre de mettre au point un ensemble de références théoriques, éthiques à destination des professionnels. Ainsi, la formation des professionnels à ces situations a pour objectif de favoriser le développement d'une culture du respect de la personne, de la promotion de son bien-être, et d'une réflexion sur la mise en œuvre du service rendu.
Description
Jour 1 : Définition des notions de bientraitance et de maltraitance, éléments de cadrage et textes de référence
  • Définition de la bientraitance et de la maltraitance
  • Les politiques publiques en faveur du développement de la bientraitance et de lutte contre la maltraitance des personnes en situation de handicap (circulaire du 20 février 2014)

Mettre en œuvre la bientraitance en structure médico-sociale, au travers (notamment) de :
  • La liberté de choix et l'accompagnement de l'autonomie
  • Le respect de la singularité et le sentiment de sécurité
  • L'incitation à l'expression et la prise en compte des opinions exprimées
  • La stabilité du projet institutionnel
  • La participation de l'usager à son accompagnement et à la vie de la structure

Objectifs pédagogiques poursuivis pour les stagiaires :
  • Identifier les recommandations de bonnes pratiques favorisant la bientraitance, ainsi que le cadre législatif
  • Questionner ses propres pratiques au regard des recommandations

Jour 2 : Travail collectif autour de situations vécues
À partir de situations vécues, identifier les situations (ordinaires, extraordinaires, à un moment donné, etc.) les plus propices à l'apparition de maltraitance, les décrire, les hiérarchiser et réfléchir collectivement aux diverses causes de ces situations (facteurs contextuels, vulnérabilité propre à un usager, etc.). Les entrées de la réflexion sont :
  • Le déroulement de la vie quotidienne (réveil, toilette, repas, habillage, déplacement, etc.) ;
  • La relation avec l'usager (attitudes verbales, respect de la dignité, etc.) ;
  • Le mode de vie de la personne (habitudes de vie, croyances, relations familiales, etc.) ;
  • L'organisation institutionnelle (organisation de l'équipe, réflexion partagée sur la promotion de la bientraitance, écrits professionnels, etc.

Objectifs pédagogiques poursuivis pour les stagiaires :
  • Questionner ses propres pratiques au regard des recommandations
  • Formuler des pistes d'amélioration dans une culture de bientraitance
Objectifs de la formation
La notion de bientraitance recouvre divers aspects de l'accompagnement social ou médico-social qui se matérialise à tous les niveaux d'organisation d'une structure. Cette formation vise à comprendre ces enjeux, tout en se projetant dans des adaptations propres à sa pratique professionnelle.
La formation vise ainsi à se former et mettre en œuvre une culture de la bientraitance, étayée à la fois par les pratiques professionnelles concrètes quotidiennes et les recommandations de bonnes pratiques professionnelles de la HAS
Public visé
Professionnels accompagnant des personnes du secteur du handicap, du secteur Personnes âgées, du secteur Protection de l'enfance.
Prérequis
Aucun pré-requis
Modalités pédagogiques
  • Apports théoriques, cas pratiques, auto-évaluation de ses pratiques, écriture d'un plan d'action pour l'amélioration des pratiques
Moyens et supports pédagogiques
  • Vidéo projecteur
  • Remise des documents support
  • Références bibliographiques
Modalités d'évaluation et de suivi
  • Mise en situation et exercice d'auto-évaluation de ses pratiques
  • Quizz, exercice d'auto-évaluation de ses pratiques
Modalités d'inscription
Modalités d'inscriptionInscription en ligne obligatoire.
Coût de la formation :
  • Contribuant : 310 €/participant
  • Non contribuant : 410 €/participant

M'inscrire à la formation

Si vous êtes en situation de handicap et si vous avez des besoins particuliers pour assister à nos formations (salle adaptée, interprète LSF ...), merci de contacter le secrétariat au 03.83.37.90.81 ou nancy@creai-grand-est.fr.
Lieu :
- CREAI Antenne Alsace - Salle de formation Strasbourg - 29 rue du Faubourg de Saverne 67000 STRASBOURG
Détail des horaires :
Ajouter au panier
Protection des données
Les informations collectées par le CREAI Grand Est font l'objet d'un traitement automatisé ayant pour finalité la gestion et le suivi des formations. Ces informations sont à destination des personnels du CREAI (service administratif, Direction, intervenant), formateurs vacataires intervenant sur la formation le cas échéant, de l'OPCO prenant en charge la formation (ou tout autre financeur de la formation). Dans le cadre de votre participation à la formation, les données sont conservées pendant une durée de 3 ans à partir de la fin de la session de formation. A l'issu de cette période, les données sont détruites.

Dans le cadre du règlement européen sur la protection des données, vous disposez de droits, tel que le droit d'accès à vos données personnelles. La politique de protection de la vie privée, plus complète, est disponible sur demande ou sur le site internet du CREAI à l'adresse www.creai-grand-est.fr. Pour exercer vos droits Informatique et Libertés et pour toute information, vous pouvez contacter notre déléguée à la protection des données (DPO) en écrivant j.boivin@creai-grand-est.fr ou à l'adresse postale suivante : CREAI Grand Est, à l'attention de Mme la Déléguée à la protection des données, Cité administrative Tirlet – Bât 3, 51036 CHALONS-EN-CHAMPAGNE CEDEX.
Session sélectionnée
  • 19/10/21 → 20/10/21
  • Détails :

    19/10/21 : 09:00 → 12:00
    13:30 → 16:30
    20/10/21 : 09:00 → 12:00
    13:30 → 16:30
Prochaines Sessions
  • Désolé, cette formation n'est pas programmée pour le moment.
    Si vous êtes responsable formation, vous pouvez faire une requête pour l'organiser en INTRA dans votre entreprise.

Retour au site web du centre

Le CREAI Grand Est est en mesure de proposer ses formations en visioconférence avec des modalités adaptées.
Si Dendréo Live est indiqué comme lieu de formation, alors la formation sera organisée à distance avec des temps de visioconférence.