Violences subies par les personnes en situation de handicap : prévenir, repérer et agir (2022)

Dernière mise à jour : 02/09/2021

Contexte
Le 25 novembre 2019 s'est achevé le Grenelle des violences conjugales avec l'annonce de nouvelles mesures par Marlène Schiappa. Le gouvernement met l'accent sur les publics invisibilisés dans les violences conjugales. Les femmes en situation de handicap font partie de ce public fragilisé, au même titre que les femmes jeunes et âgées ou en situation de prostitution. En effet, les femmes en situation de handicap subissent une double peine dans les actes de violence et leur traitement. La DRESS relève que le handicap est un facteur qui augmente les probabilités d'avoir été victime de violences physiques ou sexuelles, de menaces ou d'insultes. Les femmes en situation de handicap sont 9 % à avoir été victimes de violences physiques et/ou sexuelles au sein du ménage ou en dehors au cours des deux ans précédant l'enquête, contre 5,8 % des femmes non handicapées. Une communication de l'Union européenne de 2007 considérait, quant à elle, que 80 % des femmes en situation de handicap étaient victimes de violences.
Au croisement du genre et du handicap, les femmes en situation de handicap sont confrontées aux constructions sociales inhérentes aux deux catégories. Les violences subies sont plus importantes sans réponses institutionnelles adaptées : recueil des plaintes, logement spécialisé et formation des professionnels∙les. Parmi les mesures recommandées par le Grenelle des violences conjugales, la formation des professionnels∙les, notamment dans les établissements sociaux et médico-sociaux, est préconisée.
Être alerte sur les violences subies, passées et potentielles permet à la fois de les prévenir et intégrer leurs conséquences dans l'accompagnement. Ce questionnement doit permettre d'aborder les aspects de double vulnérabilité : impacts sur la vie quotidienne, insertion professionnelle, suivis médicaux notamment gynécologiques et violences conjugales et sexuelles.
Description
Jour 1 : Sensibilisation aux formes de violence vécues par les femmes en situation de handicap
•    Les données disponibles sur les violences subies
•    Violence : de quoi parle-t-on ?
•    Cadre juridique et définitions des situations
•    Les conséquences psycho-traumatiques des violences
•    Les signes d'alerte et les points de vigilance
•    Les obligations des professionnels au regard de situation de maltraitance envers des personnes vulnérables

Objectifs pédagogiques :
-    Identifier les formes de violences
-    Repérer les signes d'alerte
-    Comprendre les particularités d'un public vulnérable
-    Connaître le cadre juridique


Jour 2 : Mise en œuvre des actions d'accompagnement et de prévention
•    Réveil pédagogique    
•    Les outils disponibles
•    Le positionnement professionnel
•    Les démarches judiciaires
•    Les partenaires
•    Contours d'une réflexion sur la prévention au sein de chaque ESMS

Objectifs pédagogiques :
-    Découvrir les outils disponibles
-    Analyser ses représentations et ses pratiques
-    Proposer des axes de réflexion dans son ESMS pour développer la prévention

 
Objectifs de la formation
Au croisement du genre et du handicap, les femmes en situation de handicap sont confrontées aux constructions sociales inhérentes aux deux catégories. Les violences subies sont plus importantes sans réponses institutionnelles adaptées : recueil des plaintes, logement spécialisé et formation des professionnels.les. Parmi les mesures recommandées par le Grenelle des violences conjugales, la formation des professionnels.les, notamment dans les établissements sociaux et médico-sociaux, est préconisée. 
Être alerte sur les violences subies, passées et potentielles permet à la fois de les prévenir et intégrer leurs conséquences dans l'accompagnement. Ce questionnement doit permettre d'aborder les aspects de double vulnérabilité : impacts sur la vie quotidienne, insertion professionnelle, suivis médicaux notamment gynécologiques et violences conjugales et sexuelles. 
Public visé
Equipes de direction, professionnels des ESMS intervenant dans le champ du handicap (enfant et adulte)
Prérequis
Aucun prérequis.
Modalités pédagogiques
•    Apports théoriques
•    Échanges sur les pratiques
•    Présentation d'outils  
Moyens et supports pédagogiques
  • Vidéo projecteur
  • Remise des documents support
  • Références bibliographiques
Modalités d'évaluation et de suivi
•    Au début de la journée, un test de positionnement permettra d'évaluer les connaissances des participants 
•    En fin de journée, la création d'une carte mentale permettra d'identifier les acquis et les perspectives à l'issue de la formation
 
Modalités d'inscription
Modalités d'inscription :
Inscription en ligne obligatoire :
Coût de la formation :
Contribuant : 310 €/participant
Non contribuant : 410 €/participant

M'inscrire à la formation

Si vous êtes en situation de handicap et si vous avez des besoins particuliers pour assister à nos formations (salle adaptée, interprète LSF ...), merci de contacter le secrétariat au 03.83.37.90.81 ou nancy@creai-grand-est.fr.
Lieu(x) :

Salle Camille Claudel - Cité administrative Tirlet – Bât. 3 - 5 rue de la Charrière 51036 CHALONS-EN- CHAMPAGNE Cedex France -
- CREAI Antenne Lorraine - Salle de réunion Vandoeuvre - 1 rue du Vivarais 54500 VANDOEUVRE LES NANCY France
- CREAI Antenne Alsace - Salle de formation Strasbourg - 29 rue du Faubourg de Saverne 67000 STRASBOURG
Détail des horaires :
Ajouter au panier
Protection des données
Les informations collectées par le CREAI Grand Est font l'objet d'un traitement automatisé ayant pour finalité la gestion et le suivi des formations. Ces informations sont à destination des personnels du CREAI (service administratif, Direction, intervenant), formateurs vacataires intervenant sur la formation le cas échéant, de l'OPCO prenant en charge la formation (ou tout autre financeur de la formation). Dans le cadre de votre participation à la formation, les données sont conservées pendant une durée de 3 ans à partir de la fin de la session de formation. A l'issu de cette période, les données sont détruites.

Dans le cadre du règlement européen sur la protection des données, vous disposez de droits, tel que le droit d'accès à vos données personnelles. La politique de protection de la vie privée, plus complète, est disponible sur demande ou sur le site internet du CREAI à l'adresse www.creai-grand-est.fr. Pour exercer vos droits Informatique et Libertés et pour toute information, vous pouvez contacter notre déléguée à la protection des données (DPO) en écrivant j.boivin@creai-grand-est.fr ou à l'adresse postale suivante : CREAI Grand Est, à l'attention de Mme la Déléguée à la protection des données, Cité administrative Tirlet – Bât 3, 51036 CHALONS-EN-CHAMPAGNE CEDEX.
Session sélectionnée
  • 04/10/22 → 05/10/22 VANDOEUVRE LES NANCY
  • Détails :

    04/10/22 : 09:00 → 12:30
    13:30 → 17:00
    05/10/22 : 09:00 → 12:30
    13:30 → 17:00
Prochaines Sessions
  • 04/10/22 → 05/10/22 Nouveauté Présentiel CHALONS-EN- CHAMPAGNE Cedex
  • 09/11/22 → 10/11/22 Nouveauté Présentiel STRASBOURG

Retour au site web du centre

Le CREAI Grand Est est en mesure de proposer ses formations en visioconférence avec des modalités adaptées.
Si Dendréo Live est indiqué comme lieu de formation, alors la formation sera organisée à distance avec des temps de visioconférence.