Accompagner les enfants avec bientraitance dans le champ de la protection de l'enfance (2023)

Dernière mise à jour : 26/07/2022

Contexte
La question du développement de la bientraitance et de la prévention de la maltraitance est une priorité des pouvoirs publics. Elle fait l'objet d'une attention particulière de tous les acteurs concernés, des autorités de contrôle aux équipes pluridisciplinaires des établissements et services sociaux. Une récente commission d'enquête du Sénat met précisément en avant l'importance de développer une culture de la bientraitance.
Ces questions ont fait l'objet d'autres traitements par les pouvoirs publics, via les RBPP de la HAS, d'une part et, d'autre part, via la loi du 7 février 2022 relative à la protection des enfants renforçant la politique de lutte contre la maltraitance.
La maltraitance, la violence, les négligences doivent constituer des points de vigilance et de prévention à tous les niveaux des instances concernées. Les faits de maltraitance en institution sont rarement le fait d'actes positifs isolés, mais le plus souvent d'actes passifs générés par un mauvais fonctionnement. Ces réflexions relatives à la maltraitance gagnent à s'enrichir de réflexions dédiées à la bientraitance, entendue comme qualité multidimensionnelle de la relation d'aide et de l'accompagnement. Afin de garantir l'équilibre entre promotion du bien-être de la personne et les nécessités liées à l'accompagnement, il est nécessaire d'interroger les pratiques professionnelles en matière de prise en charge, d'accompagnement et d'organisation institutionnelle. Ce questionnement doit permettre de mettre au point un ensemble de références théoriques, éthiques à destination des professionnels. Ainsi, la formation des professionnels à ces situations a pour objectif de favoriser le développement d'une culture du respect de l'enfant, de la promotion de son bien-être, et d'une réflexion sur la mise en œuvre du service rendu.
Description
Jour 1 : Lutte contre la maltraitance et promotion de la bientraitance dans le champ de la protection de l'enfance : Rappels législatifs et règlementaires
  • Appropriation des évolutions du cadre légal idoine à la protection de l'enfance de 2002 à 2022. 
  • Rappel sur la convention relative aux droits de l'enfant : droits fondamentaux et principes directeurs et la démarche de consensus sur les besoins de l'enfant en protection de l'enfance du 28 février 2017
  • La politique de lutte contre la maltraitance inscrite dans la loi du 7 février 2022 relative à la protection des enfants
  • La démarche qualité et la lutte contre la maltraitance en référence aux RBPP de la HAS
  • Définir la bientraitance au regard du droit, de l'éthique en référence aux RBPP de la HAS
  • A partir des besoins fondamentaux de l'enfant : identification des risques et facteurs de risque pouvant conduire à une maltraitance institutionnelle, réflexion sur les leviers pour conduire une politique de bientraitance  
Objectifs pédagogiques du J1 : 
-    Connaître le cadre réglementaire relatif à la lutte contre la maltraitance
-    Identifier les recommandations de bonnes pratiques favorisant la bientraitance


Jour 2 : La mise en œuvre de la bientraitance et la lutte contre la maltraitance dans les pratiques professionnelles
  • Réveil pédagogique
  • Les dynamiques / mécanismes à l'œuvre dans les situations de maltraitance
  • Présentation des typologies  de maltraitance identifiées par la Commission pour la promotion de la bientraitance et la lutte contre la maltraitance.
  • Les outils institutionnels de prévention de la maltraitance et de promotion de la bientraitance : analyse des pratiques professionnelles, procédures/ outils internes (quelles procédures dans l'établissement, quelles modalités de recueil de la parole de la personne, quelle information en direction des personnes…
  • Auto-analyse et projections dans sa pratique professionnelle
Objectifs pédagogiques du J2 : 
-    Connaître et comprendre ce qui fait maltraitance dans le quotidien
-    Acquérir des repères pour distinguer les différentes configurations de situation pouvant générer de la maltraitance.
-    Identifier les freins et les leviers de la bientraitance au sein de sa structure et de sa pratique professionnelle 
Objectifs de la formation
En France, près de 1500 établissements accueillent des enfants au titre de la protection de l'Enfance. Les enfants accueillis ont subi pour près de la moitié  des faits de maltraitance avant leur accueil ou présente pour près d'un tiers une situation de handicap qui les rendent particulièrement vulnérables. La bientraitance est une qualité essentielle attendue dans les pratiques d'accompagnement des enfants et adolescents accueillis dans ces structures. La Loi du 7 février 2022 relative à la protection des enfants définit de manière consensuelle  la notion de maltraitance et introduit pour les établissements une obligation de « formaliser et renforcer les dispositifs de prévention et de lutte contre la maltraitance et de promouvoir la bientraitance » dans tous les ESMS.
Cette formation vise à :
  • comprendre ces enjeux, tout en se projetant dans des adaptations propres à sa pratique professionnelle 
  • se projeter dans la mise en œuvre d'une culture de la bientraitance, étayée à la fois par les pratiques professionnelles concrètes quotidiennes et les recommandations de bonnes pratiques professionnelles de la HAS
Public visé
Professionnels intervenant au titre de la protection de l'enfance.
Prérequis
Aucun prérequis
Modalités pédagogiques
•    Apports théoriques
•    Partage d'expériences
•    Modalités pédagogiques adaptables en intra
•    Travail en groupe 
•    Autres modalités pédagogiques : Auto-analyse et perspectives d'évolution partagées
Moyens et supports pédagogiques
  • Vidéo projecteur
  • Remise des documents support
  • Références bibliographiques
Modalités d'évaluation et de suivi
  • Au début de la formation : réflexion collective autour de la définition de la bientraitance
  • A la fin de la formation, un questionnaire du type : ce que j'ai appris, ce qui me questionne, ce que je vais faire
Modalités d'inscription
Modalités d'inscription : Inscription en ligne obligatoire.
Coût de la formation :
  • Contribuant : 310 €/participant
  • Non contribuant : 410 €/participant
Aucun paiement n'est demandé à l'inscription. Le règlement se fera à l'issue de la formation (ou en fin de trimestre pour les formations longues), par virement bancaire ou par chèque.

Si le nombre d'inscrits est insuffisant, le CREAI pourra proposer une autre date sur un autre lieu, voire annuler la formation au plus tard 10 jours avant la date de la session.
​​​​

M'inscrire à la formation

Si vous êtes en situation de handicap et si vous avez des besoins particuliers pour assister à nos formations (salle adaptée, interprète LSF ...), merci de contacter le secrétariat au 03.83.37.90.81 ou comm@creai-grand-est.fr.
Lieu(x) :

- CREAI Antenne Lorraine - Vandoeuvre - Salle de réunion - 1 rue du Vivarais 54500 VANDOEUVRE LES NANCY France
CREAI - Salle Camille Claudel - Cité administrative Tirlet – Bât. 3 - 5 rue de la Charrière 51036 CHALONS-EN-CHAMPAGNE CEDEX France -
- CREAI Sélestat 1840 - Le 1840 Centre d'Affaires - place de la Gare 67600 SELESTAT France -
Détail des horaires :
Ajouter au panier
Protection des données
Les informations collectées par le CREAI Grand Est font l'objet d'un traitement automatisé ayant pour finalité la gestion et le suivi des formations. Ces informations sont à destination des personnels du CREAI (service administratif, Direction, intervenant), formateurs vacataires intervenant sur la formation le cas échéant, de l'OPCO prenant en charge la formation (ou tout autre financeur de la formation). Dans le cadre de votre participation à la formation, les données sont conservées pendant une durée de 3 ans à partir de la fin de la session de formation. A l'issu de cette période, les données sont détruites.

Dans le cadre du règlement européen sur la protection des données, vous disposez de droits, tel que le droit d'accès à vos données personnelles. La politique de protection de la vie privée, plus complète, est disponible sur demande ou sur le site internet du CREAI à l'adresse www.creai-grand-est.fr. Pour exercer vos droits Informatique et Libertés et pour toute information, vous pouvez contacter notre délégué à la protection des données (DPO) en écrivant à secretariat.direction@creai-grand-est.fr ou à l'adresse postale suivante : CREAI Grand Est, à l'attention de M. le Délégué à la protection des données, Cité administrative Tirlet – Bât 3, 51036 CHALONS-EN-CHAMPAGNE CEDEX.
Prochaines Sessions
  • 21/03/23 → 22/03/23
    VANDOEUVRE LES NANCY
  • 21/03/23 → 22/03/23
    CHALONS-EN-CHAMPAGNE
  • 08/06/23 → 09/06/23
    SELESTAT

Retour au site web du centre

Le CREAI Grand Est est en mesure de proposer ses formations en visioconférence avec des modalités adaptées.
Si Dendréo Live est indiqué comme lieu de formation, alors la formation sera organisée à distance avec des temps de visioconférence.